Primauté des cotisations

Caisses de pensions Novartis 1 et 2

Le transfert de la primauté des prestations vers la primauté des cotisations avait pour but d’assurer que la Caisse puisse atteindre son objectif principal, à savoir, celle de garantir pour l’avenir une bonne santé financière et une flexibilité de la prévoyance professionnelle pour les collaborateurs de Novartis en Suisse. Afin de mettre en œuvre le nouveau régime de retraite, deux entités juridiques différentes ont été mises en place – Caisses de pensions 1 et 2. Chacune couvre une plage salariale différente. La création de la CP2, le 1er janvier 2011, permet aux membres de la caisse d'avoir un mot à dire sur leurs options de placement concernant une partie de leurs salaires assurés.

Caisse de pensions Novartis 1

La Caisse de pensions 1 couvre essentiellement les revenus annuels jusqu'à CHF 150'000 (y compris incentive / bonus, moins la déduction de coordination). Au moment de la retraite le plan prévoit une rente avec une option de versement de capital pouvant atteindre 50% de l’avoir de retraite. En outre, des prestations de risque sont assurées pour un salaire de base maximum de CHF 220’000 (moins la déduction de coordination) en cas de décès ou d'invalidité avant la retraite.

Caisse de pensions Novartis 2

Les salariés qui gagnent plus de CHF 150'000 (salaire de base plus incentive) peuvent choisir entre plusieurs stratégies d'investissement. Chacune est adaptée à un horizon de placement et à un niveau de risque différent. A la retraite et en cas d'invalidité ou de décès en service, le plan prévoit des prestations sous forme de paiements uniques en capital.